Programmation

Édito

Les Nuits Romantiques

ont célébré Richard Strauss

du 24 septembre au 1er octobre 2022

Après deux reports, le festival des Nuits Romantiques a enfin pu présenter son programme consacré à Richard Strauss. Nous avons découvert un Richard Strauss romantique, parfois nostalgique, qui ne cède pas aux tentations modernistes des Viennois et nous laisse plusieurs chefs-d’œuvre musicaux que nous avons pu découvrir. Richard Strauss excelle aussi bien dans la musique de chambre que dans la musique vocale et les grandes pages symphoniques.

En ouverture, l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon a rendu hommage au Strauss lyrique, avec une de ses plus belles œuvres vocales, les Quatre derniers lieder.

La musique de chambre a également été mise à l’honneur avec deux interprètes prestigieux, Renaud Capuçon et Marc Coppey. Retour enfin aussi à l’Abbaye d’Hautecombe où nous avons pu revivre des concerts ponctués par le traditionnel déjeuner festif, ce moment convivial qui permet un échange entre les musiciens et le public. Pour le concert du soir à Hautecombe, le festival s’est penché sur les rapports entre Strauss et la littérature avec à l’affiche une rareté, Enoch Arden, drame hautement romantique mis en musique par Richard Strauss sur un poème d’Alfred Tennyson, avec pour narrateur Didier Sandre de la Comédie Française et au piano Philippe Cassard. Poursuivant notre soutien aux jeunes talents, nous avons accueilli Timothée Varon, Anna Giorgi ou encore le Quatuor Wassily.

Le festival a réitéré aussi son Odyssée, cette année consacrée aux œuvres de jeunesse de Richard Strauss, rarement interprétées : Guillaume Bellom, les musiciens du Trio Arnold et Axelle Fanyo nous ont invités à un voyage dans l’intimité du compositeur.

Pour clore ce festival, nous avons accueilli pour la première fois l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté qui a présenté un programme accessible à tous. Avec la Moldau de Smetana et le Concerto pour violoncelle de Schumann interprété par Marc Coppey, les musiciens sous la direction de Jean-François Verdier ont également offert deux chefs-d’œuvre de Richard Strauss : le magnifique Concerto pour cor et le poème symphonique Don Juan.

Pierre Korzilius

Directeur artistique

Jour 1

Samedi 24 septembre

Jour 2

Dimanche 25 septembre

Jour 3

Lundi 26 septembre

Jour 4

Mercredi 28 septembre

Jour 5

Jeudi 29 septembre

Jour 6

Vendredi 30 septembre

Jour 7

Samedi 01 octobre

Billeterie

Accédez à la billetterie