VILLA-LOBOS et BACH
Du 15 septembre au 2 octobre 2016
Programmation
 
 

Biographie

 


découvrez le compositeur Allemand de notre programme 2017...
richard wagner, une oeuvre monumentale par son intensité



richard wagner (1813-1883), compositeur et Chef d'Orchestre



Richard Wagner est un compositeur et chef d’orchestre allemand né le 22 mai 1813 à Leipzig (Allemagne) et mort le 13 février 1883 à Venise. Il mène une jeunesse assez mouvementée en participant à plusieurs mouvements contestataires. En plus de son talent de compositeur ( particulièrement connu pour ses quatorze opéras et drames lyriques), il se pose comme |’un des meilleurs chefs d’orchestre de son temps. Ainsi, il écrit son premier opéra, Les Fées, en 1833, et il occupera le poste de Kappellmeister à la cour de Saxe. Sa carrière profita énormément du soutien que lui apporta son mécène Louis II de Bavière.






découvrez le compositeur Brésilien de notre programme 2016...
villa-lobos, un style unique et une influence marquée par Jean-sebastien bach


 

Heitor villa-lobos (1887-1959), compositeur

 

Heitor Villa-Lobos est né à Rio de Janeiro (Brésil) le 5 mars 1887. Son père, professeur et fonctionnaire, était aussi musicien ; il a appris à son fils la clarinette et le violoncelle. Heitor apprit également la guitare en catimini, contre l’avis de sa maman qui aurait souhaité qu’il devienne médecin.

Très jeune, Villa-Lobos joue dans des « chôros », groupes de musique populaire et, dès 16 ans exerce comme musicien indépendant.

En 1905 il quitte sa vie difficile et visite le nord du Brésil. L’année suivante, après avoir visité le sud, un peu décevant (influence européenne) il compose les Canticos Seranejos pour petit orchestre (1907).

Délaissant ses études d’harmonie, inintéressantes pour lui, il voyage dans les différents états du Brésil avec son ami musicien Donizetti. A cette époque, ils vivent de diverses petites prestations

Dans les villages,Villa-Lobos récolte de nombreuses musiques populaires.

De retour à Rio il compose des opéras, des pièces pour cordes, pour piano, ainsi que de pièces liturgiques.

Assez rapidement, sa musique dépasse les frontières.

Villa-Lobos, avec l’aide de mécènes, séjourne à Paris où il rencontre de nombreux artistes, tels F.Schmitt, P.Picasso, F. Léger… Pour vivre Il vend certaines de ses partitions et donne des leçons.

A Paris il rencontre un terrain favorable à ses œuvres parmi les plus marquantes  et se manifeste comme un bon chef d’orchestre, malgré sa direction « atypique ».

En Europe, à Londres, Vienne, Berlin, Bruxelles, Liège et autres, il dirige ses œuvres ainsi que celles d’autres compositeurs d’avant garde.

Aux Etats-Unis, où il séjourne pour la deuxième fois en 1947, il crée l’opéra Magdalena.

Ses dernières années s’assombrissent par la découverte d’un cancer et ce depuis 1948 ; ceci ne l’empêche pas d’écrire un nombre impressionnant d’œuvres jusqu'à son Quintette instrumental de 1958.

Il meurt l’année suivante, à Rio de Janeiro, le 17 novembre.

 

 


vendredi 23 septembre 2016 
20h30 - Centre des Congrès - Aix-les-Bains


 

nEMANJA RADULOVIC, Violon

En 2013/14 Nemanja Radulovic a été nommé "Docteur Honoris Causa" par l'Université des Arts de Nis, en Serbie, et il reçoit une Victoire de la Musique "Artiste instrumental de l'année" et signe un contrat d'exclusivité avec Deutsche Grammophon.
A travers ses concerts et avec ses enregistrements, Nemanja Radulovic s'adresse résolument à un large public . Ses interprétations et sa présence scénique attisent les salles.

Après avoir été consacré “Révélation internationale de l'année” lors des Victoires de la Musique (Association Européenne des Agents Artistiques, prix du MIDEM), et nommé “Rising Star”, il joue dans les plus grandes salles européennes parmi lesquelles le Concertgebouw d'Amsterdam, le Mégaron d'Athènes, la Cité de la Musique de Paris, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, la Philharmonie de Cologne et le Carnegie Hall.
En 2006, il remplace au pied levé Maxim Vengerov dans le Concerto de Beethoven, Salle Pleyel, avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France et Myung-Whun Chung.

Il se produit dès lors avec les plus grands orchestres d'Europe, d'Asie et d'Amérique : Orchestres symphoniques de Montréal, de Rio, de Barcelone, de Radio France, d'Ukraine, City Philharmonic Orchestra de Tokyo, Hong-Kong Sinfonietta, Orchestra Sinfonica di Roma, Tchaikovsky Symphony Orchestra, Prague Chamber Orchestra, Sinfonia Varsovia, Nürnberger Symphoniker, NDR de Hanovre, Orchestre National de Belgique, WDR de Köln, orchestres de la Tonhalle de Zurich, de la Suisse Romande, de Tenerife, RTVE de Madrid, Teatro Colon Orquesta de Buenos Aires, RAI de Turin, Royal Philharmonic Orchestra de Londres, Orchestra della Toscana, Deutsche Staatphilharmonie, Stuttgart Philharmoniker, Tokyo Symphony Orchestra...

En 2012, il fait ses débuts à Melbourne et en Chine, ainsi qu'à Munich avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par M. W. Chung, et avec le Deutsche Symphony Orchestra.

Depuis son apparition au festival de La Chaise-Dieu, Nemanja Radulovic participe aux plus grands festivals de musique : Aix-les-Bains, Flâneries Musicales de Reims, Nuits Musicales du Suquet, Colmar, Sisteron, Auvers-sur-Oise, Périgord Noir, Le Violon sur le Sable de Royan, Eygalières, Münster, Belgrade, Verbier...
 
Il se produit régulièrement en récital avec Marielle Nordmann, Susan Manoff, Dominique Plancade, Laure Favre-Kahn, Anne Gastinel, ainsi qu'avec ses ensembles Les Trilles du Diable et Double Sens.

Nemanja Radulovic a remporté de nombreux concours internationaux : Joachim de Hanovre,  Georges Enescu à Bucarest, Stradivarius,  Menuhin, Wieniawski-Lipinski en Pologne.

Son premier enregistrement, début d'une collaboration privilégiée extrêmement fructueuse avec le label TransArt Live, date de 2005 : il sort un premier CD solo (Bach, Miletic, Paganini, Ysaÿe), acclamé par la presse et récompensé d'un Diapason Découverte, puis un CD des deux concertos pour violon de Mendelssohn avec l'Orchestre de Chambre de Prague, immédiatement en tête des téléchargements sur iTunes et sur VirginMega.

Ses disques parus sous lelabel DECCA/UNIVERSAL "Les Trilles du Diable" (2009), "Beethoven avec Susan Manoff (2010), "les 5 saisons" avec ses ensembles Double Sens et les Trilles du Diable (2011) reçoivent de nombreuses récompenses internationales : “Choc” de Classica, “Clé” de Res Musica, “Recommended” by the Strad, “Supersonic” de Pizzicato... puis en 2013 "Paganini Fantasy" pour Deutsche Grammophon, toujours immense succès salué par la critique internationale et confirmé auprès du public.

Né en Serbie en 1985, Nemanja Radulovic a commencé ses études musicales en 1992, et a obtenu dès 1996 le Prix d'Octobre pour la musique de la Ville de Belgrade puis, en 1997, le Prix Spécial du Ministère de l'Education de la République Serbe “Talent de l'année 1997”. Il a participé à des master-class avec Yehudi Menuhin, Salvatore Accardo, ainsi que Joshua Epstein, auprès duquel il étudie en 1998, au Conservatoire de Musique de Saarbrücken, et Dejan Mihailovic, dont il intègre la classe en 1999, à la Faculté des Arts de Belgrade. Il s'est installé en France à l'âge de quatorze ans et s'est perfectionné auprès de Patrice Fontanarosa au CNSMD de Paris.

 

 

 

sameDI 24 SEPTEMBRE 2016 
20H30 - théâtre du casino - AIX-LES-BAINS


 

trio zadig

En mai 2015, le Trio Zadig remporte le 1er prix du concours Européen Fnapec Musiques d'Ensemble ainsi que les prix spéciaux du festival d'Uzerche et de l'association ProQuartet, et en juillet 2015, il remporte le 1er prix et le prix du public au concours international Getano Zinetti.
Plus récemment, il remporte le prix de musique de chambre du festival ISA en Autriche, le 3ème prix au concours International Pro Musicis.

Le Trio Zadig est né de la rencontre de trois jeunes musiciens qui partagent une même passion pour la musique de chambre.
Il est invité à se produire pour la radio ORF à Vienne ainsi que dans l'émission de Gaëlle Le Gallic sur France Musiques.

Le Trio Zadig reçoit les conseils de grands artistes tels que Patrice Fontanarosa, Miguel Da Silva, Itamar Golan, Ivry Gitlis, Hatto Bayerle, Avo Kouyoumjan, Vincent Coq, Johannes Meissi, Jan Talich, Paul Katz, Heime Müller, Gary Hoffman et Peter Nagy.
Il est actuellement en résidence à la chapelle musicale Reine Elisabeth de Bruxelles dans la classe du quatuor Artemis, bénéficie des conseils du Trio Wanderer à Paris.
Le Trio Zadig est lauréat 2016 de la fondation Banque Populaire et devient résident ProQuartet

 



     

vendredi 30 SEPTEMBRE 2016 
21H00 - GRANGE BATELIÈRE - ABBAYE DE HAUTECOMBE - SAINT PIERRE DE CURTILLE


 

Thibault cauvin, guitare

Thibault Cauvin est assurément l'un des musiciens les plus talentueux charismatique et demandés du moment.
Issu d'une famille de musiciens, Thibault entreprend l'étude de la guitare avec son père dés l'âge de cinq ans.
Aprés de brillantes études au conservatoire de Bordeaux et au conservatoire national supérieur de Paris, il se plonge dans l'incontournable circuit des concours Internationaux.A l'âge de 20 ans, il était et reste le seul guitariste au monde à avoir remporté 13 premiers prix Internationaux.
Ce palmarès, si jeune, fut le déclencheur de cette "tournée sans fin", qui compte aujourd'hui, plus de 1000 concerts, seul en scène.
Il se produit en soliste sur les plus prestigieuses scènes: Carnegie Hall de New York, Shangai Concert Hall, Wigmore Hall de Londres, Théâtre des Champs Elysées de Paris, Gasteig de Munich, et bien d'autres.

Thibault Cauvin est nommé en 2013 "Ambassadeur de Bordeaux Métropole". Il est parrain de la "Paris Guitar Foundation", et il est un artiste Sony Music.
A 30 ans, Thibault porte la guitare classique toujours plus loin. Son jeu expressif et éminemment naturel ne peut que réunir les publics, rassembler les générations et faire tomber les frontières.
Cette guitare éclectique et populaire, jeune venue dans le monde la musique classique, devient vraisemblablement la reine du XXIe siècle.
Il sort aujourd'hui son 8ème disque, qui fait suite aux trés appréciés et encensés par la critique "le voyage d'Albéniz" enregistré au château Lafte-Rothschild en 2014, et "Danse avec Scarlatti" publié en 2013.
 

 


 

sameDI 1er octobre 2016 
20H30 - centre des congrès - Auditorium - aix-les-bains


 

orchestra sinfonica nazionale della rai de torino
 

L'Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI de Turin est né en 1994 de l'union de quatre orchestres RAI de Turin, Rome, Naples et Milan : les premiers concerts sont dirigés par Georges Prêtre et Giuseppe Sinopoli.

Entre 1996 et 2001 Eliahu Inbal est directeur honoraire de l'Orchestre.
A partir de Septembre 2001, Rafael Fruhbeck de Burgos est directeur principal. Depuis novembre 2008, le Slovaque Juraj Valcuha est le nouveau directeur principal.
Jeffrey Tate, premier chef invité entre 1998 et 2002, garde ensuite le titre de Directeur honoraire.
Entre 2003 et 2006 Gianandrea Noseda est le premier chef invité.
Parmi les chefs qui ont dirigé l'Orchestre on peut citer : Carlo Maria Giulini, Wolfgang Sawallisch, Mstislav Rostropovich, Myung-Whun Chung, Riccardo Chailly, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Yuri Ahronovitch, Marek Janowski, Dmitrij Kitaenko, Alexander Lazarev, Valery Gergiev, Gerd Albrecht, Yutaka Sado, Mikko Franck.

L'Orchestre propose à Turin des saisons de concerts, qui comprennent souvent des cycles particuliers, comme celui dédié aux symphonies de Beethoven, présenté en 2004 sour le bâton de Rafael Fruhbeck de Burgos.
A partir de 2004, l'Orchestre propose chaque année une saison de musique contemporaine (RAI Nuova Musica) avec des premières Italiennes, souvent sur commandes de l'Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI.

L'Orchestre a une intense activité discographique, avec une attention particlière à la musique contemporaine.
Beaucoup de ses concerts sont édités en CD et DVD.





DIMANCHE 2 OCTOBRE 2016 

11H00 - GRANGE BATELIÈRE - ABBAYE DE HAUTECOMBE - SAINT PIERRE DE CURTILLE


 

EMMANUEL STROSSER, piano

Pianiste incontournable de sa génération, Emmanuel Strosser est l'invité de trestigieux festivals tels que le festival de l'E, de l'orangerie de Sceaux, de la Roque d'Anthéron, le festival International de Colmar, de Prades, de Kuhmo, "la folle journée"...
Il se produit en récital, et en soliste avec des formations symphoniques: l'Orchestre de Philharmonique de Radio France, l'Esemble Orchestral de Paris, L'Orchestre de Picardie, l'Orchestre de Chambre de Toulouse, l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre National de Montpellier, l'Orchestre de Chambre de Lausanne...Mirare.
Outre ces récitals, la musique de chambre tient une place importante dans sa carrière. Il retrouve régulièrement sur scène Olivier Charlier, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Xavier Philips, Raphaël Pidoux, Peter Wiespelwey, Romain Guyot, François Leleux, Le Quatuor Prazak, les membres de l'Orchestre de Paris...
Avec la pianiste Claire Désert, il forme un duo de pianos et quatre mains incontournable.
Emmanuel Strosser est également membre du Trio Owon en compagnie d'Olivier Charlier et du violoncelliste Coréen Sun-Wong Yang.
Avex cinq autres pianistes, Emmanuel Strosser a donné dans de nombreux pays l'Intégrale des sonates de Beethoven ainsi que l'intégrale de la musique de Schumann pour piano.
En paralléle de ses concerts en Europe (Wigmore Hall, Royal Academy à Londres, Louisiana Museum au Danemark, la Cité de la Musique, Opéra Comique, Salle Gaveau à Paris...), il se produit régulièrement en Amérique du sud, aux Etats-Unis, au Japon, et en Corée...
Originaire de Strasbourg, Emmanuel Strosser se forme auprès d'Hélène Boschi avant d'entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il suit l'enseignement de Jean-Claude Pennetier (piano) et Christian Ivaldi (musique de chambre).
Aprés des premiers prix  à l'unanimité, il se perfectionne auprés de Léon Fleisher, Dimitri Bashkirov et  maria Joao Pires.
Lauréat du concours International de Musique de Chambre de Florence, il est finaliste en 1991 du concours Clara Haskil.
Par ailleurs, il est professeur de piano au conservatoire Natrional Supérieur National Supérieur de Paris et professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.
Emmanuel Strosser a participé à de nombreux enregistrements tous chaleureusement accueillis par la presse.
Son dernier disque "L'Enfance" avec Claire Désert paru chez Mirare en 2013 a été récompensé par "5 diapasons" et "4 Etoiles Classica", et distingué par le Gramophone Magazine.

 



 

DIMANCHE 2 OCTOBRE 2016 
15H00 - GRANGE BATELIÈRE - ABBAYE DE HAUTECOMBE - SAINT PIERRE DE CURTILLE


 

OPHÉLIE GAILLARD, violoncelle

''Révélation soliste instrumentale'' de l'année 2003 aux Victoires de la Musique, Ophélie Gaillard étudie au CNSM de Paris où elle obtient trois premiers prix : en musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue, en violoncelle dans la classe de Philippe Muller, dont elle suit ensuite le cycle de perfectionnement, et en violoncelle baroque dans la classe de Christophe Coin.
Titulaire du certificat d'aptitude de violoncelle et de la licence de musicologie de la Sorbonne, elle est lauréate de plusieurs concours internationaux, aussi bien en soliste qu'en chambriste ; elle remporte notamment, en 1998, le 3e prix du Concours international de violoncelle J.S. Bach de Leipzig.
Elle se distingue d'emblée comme une musicienne aux multiples facettes, qui pratique avec la même passion la musique baroque, classique, romantique et contemporaine.
Son répertoire solo s'étend des Suites de Bach aux oeuvres de Britten, Dutilleux, Crumb, jusqu'aux compositeurs de la jeune génération.
Qui dit répertoires différents dit partenaires différents : Ophélie Gaillard joue la musique romantique et contemporaine au sein du trio Waldstein et de l'ensemble Contrastes et pratique la musique baroque aux côtés de Christophe Rousset, ainsi qu'au sein du trio Amarillis. Elle est d'ailleurs membre fondateur de cet ensemble, qui fait partie des révélations classiques de l'Adami 1999 et avec lequel elle remporte trois premiers prix internationaux.           



 

 

DIMANCHE 2 OCTOBRE 2016 
15H00 - GRANGE BATELIÈRE - ABBAYE DE HAUTECOMBE - SAINT PIERRE DE CURTILLE


 

anne-emmanuelle davy, soprano

Très attirée par le théâtre, elle est en 2013 en tournée internationale avec «Une Flûte Enchantée» de Peter Brook dans le rôle de Pamina. Elle était Papagena dans le même spectacle en 2011/2012.

Elle est engagée par Irina Brook comme comédienne/chanteuse pour son spectacle autour de Peer Gynt d’Ibsen, création été 2012 au Festival de Salzburg.

A partir de l'automne 2015, elle reprend le rôle de Didon crée par Judith Chemla dans le spectacle Le Crocodile trompeur/Didon et Enée, de Samuel Achache et Jeanne Candel, en tournée internationale.
Elle créera avec la même compagnie un spectacle autour de l'Orféo de Monteverdi, aux Bouffes du Nord puis en tournée en 2017/2018.

Elle est membre fondateur du quatuor 4anima, quatre voix de femmes a capella, qui croise musique du IXe au XXIe siècle avec improvisation.

Elle se produit régulièrement comme soliste ou en petit effectif, en récital et sur scène, dans un répertoire allant de la musique ancienne à la création contemporaine, avec l'Ensemble Pygmalion (Raphaël Pichon), Résonance Contemporaine (Alain Goudard), Les Arts Florissants (William Christie), le Quatuor Leonis, l'Ensemble Carpe Diem (Jean-Pierre Arnaud), l'Ensemble Cairn (Jérome Combier, Guillaume Bourgogne), la saison de musique de chambre de l'Orchestre de Chambre de Paris...

Elle a chanté la Passion selon Saint Matthieu à un par voix avec Les Musiciens du Louvre-Grenoble (Marc Minkowski); elle a par ailleurs donné plusieurs récitals (Bach, Haendel) avec l’Atelier des Musiciens du Louvre, et collabore régulièrement avec des membres de l’ensemble en musique de chambre (Stabat Mater de Boccherini pour soprano solo, récitals...).

Elle a été formée au CNSM de Lyon, en flûte traversière (Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales dans la classe de Philippe Bernold en 2004) et en chant lyrique (Certificat d’Etudes Générales dans la classe d'Isabelle Germain en 2007).




 

dimanCHE 2 OCTOBRE 2016 
15H00 - GRANGE BATELIÈRE - ABBAYE DE HAUTECOMBE - SAINT PIERRE DE CURTILLE


 

bernARD TéTU, chef d'orchestre, chef de coeur

Bernard Tétu exerce une triple activité de chef d'orchestre, de chef de choeur et de professeur de direction. Fondateur en 1979 des Choeurs de l'Orchestre National de Lyon (dont un choeur de chambre de grande qualité), il dirige de nombreux orchestres symphoniques et des ensembles de musique contemporaines ou de musique ancienne. Il est très souvent sollicité à l'étranger (Allemagne, Belgique, Espagne, Angleterre, Pologne, Israël, Chine et Canada).
Bernard Tétu dirige l'ensemble vocal professionnel les Solistes de Lyon et les principaux choeurs professionnels français. Régulièrement invité à participer aux jurys de concours internationaux, il donne de nombreux cours d'interprétation. Bernard Tétu est considéré aujourd'hui comme un des meilleurs interprètes de la musique romantique allemande et de la musique française des XIXe et XXe siècles ; a enregistré plus de 25 disques et a réalisé en particulier les premiers enregistrements mondiaux de La naissance de Vénus de Gabriel Fauré, de Athalie de Mendelssohn. Ses enregistrements de Brahms, Berlioz, Debussy et Caplet sont des références inédites de musique ancienne et de musique contemporaine. Après les premières auditions du King Arthur de Purcell ou du Livre Vermeil de Montserrat, on lui doit la restitution et les premiers enregistrements d'oeuvres de M.A. Charpentier, de M.A. Ingegneri ainsi que la création d'oeuvres d'Antoine Duhamel, Gilbert Amy, Gilles Tremblay, Maurizio Kagel, Maurice Ohana, Jean Françaix. Il a crée au conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon la première classe en France destinée à la formation de chefs de choeurs professionnels.
Bernard Tétu est Officier des Arts des Lettres, il a reçu le Prix Jacques Cartier et le Prix de l'Académie des Beaux Arts.












 

concerts reserves aux scolaires

jeudi 29 septembre 2016 
10H00 et 15H00 - Conservatoire - d'AIX-LES-BAINS

vendredi 30 SEPTEMBRE 2016 
10H00 - mairie de bassens - bassens


pascal lepage, guitare

Pascal Lepage, 22 ans, est actuellement étudiant au conservatoire de Bordeaux dans la classe d'Olivier Chassain, professeur au CNSM de Paris

 





















 

Academie des nuits romantiques
du 15 au 21 septembre 2016



nemamja radulovic, violon
voir la biographie, ci dessus









stephanie fontanarosa
, piano

Née dans une famille d’artistes, Stéphanie Fontanarosa commence la musique à l’âge de 3 ans. Elle reçoit une éducation musicale très complète et couronne ses études par de nombreux prix: piano, harmonie, accompagnement, musique d’ensemble, chant.
Elle se produit, en soliste, avec l’Orchestre de Massy ou Les Archets de Paris, et également au sein de plusieurs formations de musique de chambre.
Elle est invitée dans des festivals prestigieux tels que Saint- Denis, Sully-sur-Loire ou La Chaise-Dieu, participe à des évènements comme “La Nuit des Musiciens” et les “Transclassiques”, tourne à l’étranger, en Italie, en Suisse, en Malaisie, en Serbie... Elle enregistre ainsi l’intégrale des sonates pour flûte et piano de Mozart avec le flûtiste italien Andrea Griminelli, et joue régulièrement avec le violoniste Nemanja Radulovic.

Elle s’épanouit musicalement dans la diversité: en associant la musique au théâtre, dans des spectacles pour enfants, imaginés autour de “Babar” de Poulenc ou d’”Alice aux pays des merveilles”, et dans des pièces données sur les scènes nationales, à la Comédie Française où elle joue dans “L’école des femmes”; auprès de Luciano Pavarotti avec qui elle se produit lors des concerts des Trois Ténors, d’abord à Paris, puis à Tokyo, à Pretoria et à Detroit.

Au Festival de Verbier en Suisse, elle est responsable pendant six ans de la programmation des concerts de l’Académie. Elle se consacre également à l’accompagnement, travaille au sein des CNSM de Paris et de Lyon, et désormais au CRR de Perpignan.
Son parcours reflète son désir de partager la musique avec tous ceux qui, comme elle, pensent que cet art est porteur de joie et d’émotions accessibles à tous.