les salons des nuits romantiques
 25 sept. - 11 déc.
Les Salons
 
 

                         Biographies

 

                              
 

vendredi 25 septembre
20h30 - théâtre du casino - Aix-les-Bains


quatuor elmire

Cyprien Brod, violon
Khoa-Nam Nguyen, violon
Jean Sautereau, alto
Rémi Carlon, violoncelle

CONCOURS

Les concours tiennent une place primordiale dans la dynamique du Quatuor. Véritables challenges, ils représentent un exercice motivant que les quatre musiciens apprécient particulièrement.
Le Quatuor Elmire remporte le Troisième Prix au Carl Nielsen International Chamber Music Competition 2019 ainsi que le Prix Spécial pour la meilleure interprétation de la pièce contemporaine composée par Matias Vestergård. Le Quatuor remporte également le Deuxieme Prix du Concours Européen de la FNAPEC à Paris ainsi que le Deuxième Prix et le Prix Spécial « Adolfo Betti » du meilleur Quatuor à Cordes au Concorso di Musica da Camera Virtuoso & Belcanto, à Lucca, en 2018. Cette même année, ils obtiennent le Prix « Rheingau Music Festival » au « 63ème Jeunesses Musicales International Chamber Music Campus » à Weikersheim en Allemagne.  En 2019, le Quatuor Elmire est sélectionné pour le Concours International de Quatuor à cordes de Banff au Canada.

ETUDES

Poussé par des professeurs qui l’inspire, le Quatuor Elmire évolue au sein du Conservatoire Supérieur National de Musique de Paris, où il bénéficie de l’enseignement de ses maîtres dans le cadre d’un Master de musique de chambre depuis la rentrée 2018. Mais dès les premisses d'Elmire, Philippe Bernhard, ancien premier violon du Quatuor Modigliani, a une importance capitale dans son développement. En effet, il est le premier à encourager les quatre musiciens, qui adoptent dès lors une dynamique positive. Puis, Luc-Marie Aguera, du Quatuor Ysaye, les aide à acquérir une méthode de travail pérenne, aux cotés d'autres tels que François Salque. Les quatre musiciens sont transcendés par l’émulation positive qui émane du lieu d'apprentissage dans lequel ils évoluent, et ne tardent pas à élargir leurs horizons. 

MASTERCLASSES

Le Quatuor Elmire participe à de nombreuses Masterclass. Elles sont pour les jeunes hommes une opportunité de travailler avec de grands artistes et un moyen d'ouverture. Il y reçoivent de nouveaux points de vue, complémentaires à celui de leurs professeurs. Parmi ces rencontres, on compte celles avec le Quatuor Modigliani, le Quatuor Ébène, le Cuarteto Casals, Donald Weilerstein du Cleveland Quartet, Heime Müller du Quatuor Artemis, Philippe Graffin, Pierre Fouchenneret, Jérôme Pernoo, Xavier Gagnepain, Alain Meunier, Toby Hoffman, Amy Norrington, ainsi que Gilles Millet et Yovan Markovitch du Quatuor Danel. 
Le Quatuor Elmire est également sélectionné en 2018, puis de nouveau en 2019, pour participer à l’Académie du Festival d’arts lyrique d’Aix-en-Provence afin de se perfectionner auprès d’Andràs Keller du Keller Quartet, de David Alberman du Quatuor Arditti et de Tabea Zimmermann.
 
RESIDENCES ET CONCERTS

A partir de l’année 2018, le Quatuor Elmire intègre des résidences au sein de plusieurs festivals.  Au-delà de la decouverte et de l'ouverture à d'autres régions et un autre public, elles permettent au quatuor d'élargir le halo qui l'entoure. En 2018, les quatre jeunes hommes deviennent ainsi résidents pour trois ans au Festival des Arcs en Savoie, sous la direction artistique d’Eric Crambes. Ils intègrent également le projet « Le Dimore Del Quartetto » en Italie, ainsi que la résidence d’artistes de Musique à Flaine. Ils sont soutenus par la Fondation Singer-Polignac où il résident à Paris. 
Le Quatuor Elmire est en résidence ProQuartet depuis juin 2018. 
Les concerts sont alors une grande part de l’activité du Quatuor Elmire, qui interprète un répertoire du quatuor à cordes qui le passionne, à travers Bartok ou Beethoven, et bien d’autres.  Mais les quatre musiciens n’oublient pas l’importance de se lier à d’autres artistes pour partager davantage, s'élever toujours, et mêler points de vue et méthodes complémentaires.  Curieux d’explorer d’autres visions et repertoires, le Quatuor Elmire se produit avec de nombreux artistes : Julien Gernay, Victor Metral, Cyril Huvé, Antonin Le Faure, Valentin Cotton, Juliette Adam, Claire Désert, Philippe Graffin ou encore Sindy Mohamed. 
Cette passion pour la musique et ce désir de la partager les encourage à créer le festival « ClassicArte » avec le compositeur Emmanuel Rappaz à Genève, qui connaîtra deux éditions. Ils créent en son sein le quatuor Op.13 « Suite Folklorique » de Dorvan E. Rappaz.



 

vendredi 25 septembre
20h30 - théâtre du casino - Aix-les-Bains


justine mÉtral, violoncelle

 

« Révélation Adami », artiste résidente à la Chapelle Reine Elisabeth auprès de Gary Hoffman, Justine est une jeune violoncelliste de 23 ans, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en Juin 2015.

Elle commence le Violoncelle à Cinq ans au Centre Musical de la ville de Meylan, elle poursuit ses études musicales au CNR de Chambéry en Violoncelle et en Piano au CNR de Grenoble. En 2008 elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales dans le cadre de l’Arc Alpin (DEM), puis bénéficie de l’enseignement de Philippe Muller et Raphaël Pidoux, au CNSMDP qu’elle intègre à 14 ans. Elle reçoit régulièrement les conseils de Raphaël Merlin, violoncelliste du quatuor Ebène.

Depuis son plus jeune âge, Justine participe à des Académies Internationales de Musique qui lui ont permis de travailler avec de grandes personnalités tels que : Frans Helmerson, Gauthier Capuçon, Cyrille Lacrouts, François Salque, Jens Peter-Maintz, Arto Noras et Christian Poltera.

En Solo et en musique de chambre, Justine se produit régulièrement en France et à travers l’Europe : au festival de Radio France de Montpellier, au Folles journées de Nantes, à la Roque d’Anthéron, au « MozartFest » de Würzburg, « Au Printemps de Alizées » à Essaouira, au festival "Pablo Casals", à la Ferme de Villefavard lors du festival du Haut-Limousin, « Au rendez-vous de Rochebonne » organisé par Hervé Billaut , « Le Printemps de L’Escaut » à Valencienne, « Violoncelle en Seine » organisé par Raphael Pidoux, au festival off des « Vacances de Monsieur Haydn » organisé par Jérôme Pernoo. Elle s’est produite à la remise du « Prix des neiges » décerné à Renaud et Gauthier Capuçon par la ville de Chambéry ainsi qu’aux Rencontre Artistiques de Bel Air, à l’Académie Musique à Flaine, au « Musée en Musique de Grenoble » et dans le cadre de « La leçon de Piano de Jean François Zygel ». Elle donne des concerts à la MC2 de Grenoble, à l’auditorium de Lyon, à la Cité de la Musique, au Konzerthaus et Musikverein de Vienne, au Royal Albert Hall, au Théatre des Bouffes du Nord ainsi que dans la grande salle de la Philharmonie de Paris et son parcours l’amène à jouer en Littuanie, Autriche, Suisse, Italie..

Justine a joué Messagesquisses de Boulez à la cité de la musique aux côtés d’Eric-Maria Couturier dans le cadre des week-end « Turbulences »  de l’ensemble Intercontemporain. Elle est régulièrement invitée à jouer dans l’ensemble de violoncelle de François Salque. Elle s’est également produite à l’Espace Malraux aux cotés de Gauthier Capuçon, Raphael Pidoux et Jérôme Ducros.

Elle enregistre en avril 2017 sous le label Alpha le trio pour trois violoncelle d’Anton Reicha dans le cadre d’un coffret partagé avec les artistes en résidence de la Chapelle Reine Elisabeth.

Justine est la violoncelliste du Trio Metral, trio familial formé avec ses frères Victor, pianiste et Joseph, violoniste, tous deux diplomés du CNSMDP dans les classes respectives de Michel Dalberto et Olivier Charlier. Ils obtiennent la licence de musique de chambre  dans  la classe de Claire Desert, Ami Flammer et Yovan Markovitch en 2013 et rentrent à l’unanimité en master de musique de chambre en fevrier 2015 dans la classe de François Salque. Ils sont désormais en Diplôme d’Artiste Interprètes sous la tutelle de Michel Dalberto. Le Trio Metral a reçu l’enseignement de Mehnaem Pressler, Renaud Capuçon, Peter Crooper, Heime Muller, et suit régulièrement les sessions de l’ECMA qui les ont amenés à rencontrer Hatto Bayerle, Johannes Meissl, Shmuel Askenasi, Ferenc Rados et Avo Kouyoumdjian. Ils reçoivent les conseils du quatuor Ebene et Ysaÿe, sont désormais Artiste en Résidence à la Chapelle Reine Elisabeth auprès du quatuor Artemis et sont résident Proquartet. Ils sont Ensemble en résidence à la Fondation Singer-Polignac.

Le trio Metral est lauréat de la Fondation Banque Populaire et remporte le Premier Prix ainsi que deux prix spéciaux au concours International Joseph Haydn 2017 à Vienne.

Le premier disque du Trio Metral sort en Février 2019 chez le Label Aparté, il est dédié aux trios de Félix Mendelssohn.

Justine joue actuellement un violoncelle Franck Ravatin.



 

vendredi 11 dÉcembre

20h30 - salle ellen willmott - tresserve


quatuor yako


Ludovic Thilly, violon
Pierre Maestra, violon
Sarah Teboul, alto
Alban Lebrun, violoncelle
 

Nommé d’après un authentique berger australien au tempérament fougueux, le Quatuor Yako bouscule les codes en ne cédant en rien à la tradition d’excellence inhérente au répertoire qu’il défend. 

Né du désir de quatre anciens étudiants du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon de partager avec le public leur passion commune pour ce répertoire privilégié, le Quatuor Yako se forme auprès de Yovan Markovitch et Luc-Marie Aguera (Quatuor Ysaye) puis intègre en 2016 la classe de Christoph Poppen et Hariolf Schlichtig à la Hochschule de Munich. 

Remarqué au concours « Musiques d’Ensemble » de la FNAPEC en Mars 2016, il devient la même année résident ProQuartet et obtient dès 2017 un 3e prix au Concours International Orlando (Pays-Bas).
 
Invité de France Musique pour l’émission Chambre Classique, ce jeune ensemble est également filmé par Arte-Concert à l’occasion du spectacle « Play and Play » avec la compagnie de danse Bill T. Jones/Arnie Zane en Novembre 2015 à Lyon. 

De nombreuses masterclasses, parmi lesquelles celles de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, du Festival Quatuors à Bordeaux, du Holland Festival, de Villecroze ou de Montepulciano, lui permettent de bénéficier en parallèle des conseils de membres des quatuors Ébène, Artemis, Alban Berg, Belcea, Cherubini, Debussy, Vogler, Danel, Modigliani, ou encore Kronos grâce au projet « 50 for the Future ». 

Le Quatuor Yako est soutenu par le Mécénat Musical Société Générale.